Début février 2019, « Je m’appelle Adnan, je suis réfugié syrien à Arlon » paraissait aux éditions Demdel.

Ce livre retrace le périple long et compliqué d’une famille, celle d’Adnan, son épouse et leurs 3 enfants, de Idleb en Syrie à Stockem en Belgique.

Une famille déracinée et aussi dispersée géographiquement, cela engendre des sentiments et des émotions compliquées. Mais l’important pour Adnan, c’est d’être en sécurité.

En lisant ce livre, on ne peut s’empêcher de se dire « cela aurait pu être moi ».
« Je m’appelle Adnan, je suis réfugié syrien à Arlon » est un livre factuel, facile à lire, qui peut convenir dès l’adolescence. Il devrait se trouver dans toutes les écoles, bibliothèques et centres de documentation car il amène un angle différent sur l’immigration, celui du témoignage d’un réfugié, mais aussi d’un homme, d’un époux et d’un père de famille.

Lisez le récit de la rencontre avec Adnan, dans le Carrefour Social et Santé.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.