Ce matin, nous avons parlé de la mobilité en milieu rural et du travail réalisé sur le sujet par les CLPS de la province de Luxembourg et de Namur qui ont créé un collectif appelé « Réseau territoire ». Celui-ci regroupe différents partenaires sensibles et actifs au niveau de la mobilité.

L’importance de la mobilité en milieu rural n’est plus à démontrer. La province de Luxembourg est devenue le parent pauvre. En effet, restructuration après restructuration, nous avons perdu en services, en nombre de lignes de bus, en fermeture de point d’arrêts, de dessertes ferroviaires à certaines heures sans compter les coûts qui n’ont fait qu’augmenter.

Travailler en réseau et établir des liens est un élément important. D’où l’intérêt du travail du collectif « Réseau territoire ».

Un travail de réflexion qui a débouché sur plusieurs constats et aberrations de notre réalité au niveau de la mobilité. Et surtout sur la rédaction d’une carte blanche intitulée « Soutien aux initiatives locales de mobilité en milieu rural. Pour une accessibilité équitable pour tous aux droits fondamentaux. »

Au niveau du collège provincial, en ma qualité de Député provincial en charge de la mobilité, nous défendons les mêmes idées. Il est primordial de repenser la mobilité de manière globale pour favoriser une mobilité plus durable et accessible à tous.

La Province de Luxembourg manifeste une réelle volonté de s’investir dans une politique concertée de mobilité alternative pour ses travailleurs et les citoyens.

Je vous cite quelques projets qui vont être mis en place dans un futur proche :

  1. Booster la création d’espaces de co-working en interne pour permettre aux agents provinciaux de travailler au plus proche de chez eux et/ou d’éviter des déplacements entre deux réunions. Nous avons également mis en place des systèmes de vidéo-conférence à Arlon, Bastogne et Marche. Les cabinets des députés devraient également en être dotés prochainement.
  2. Développement d’un service mobilité en interne à la Province de Luxembourg. Nous sommes occupés à réfléchir à la composition de ce service qui fonctionne actuellement avec trop peu de personnel.
  3. Création d’un groupe de travail mobilité composé d’acteurs de terrain, de techniciens de la mobilité et de représentants du monde politique. Le but est de réfléchir ensemble aux actions à mener au sein de la province de Luxembourg.

Lien vers les capsules vidéo et la carte blanche à signer et à partager un maximum !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.