Ce matin, lors de la séance du conseil provincial, la conseillère provinciale Thérèse Mahy m’a interpellé concernant la santé mentale et le futur de « La Clairière ».

Voici la réponse que je lui ai apportée:

« Historiquement, la santé mentale est un domaine dans lequel la Province de Luxembourg s’est toujours beaucoup investie. L’histoire de « La Clairière », est d’ailleurs fortement liée à celle de nos services de santé mentale.

D’ailleurs, souvenez-vous, c’est en 1958, à l’initiative de la Province de Luxembourg, qu’un hôpital psychiatrique est construit à Bertrix. A cette époque, il n’existait aucun établissement au sein de notre territoire pour la prise en charge des patients ayant des troubles psychiatriques.

Mais venons-en à ta question : lors de la première vague de la pandémie, un constat a été effectué concernant les difficultés d’occupation des places de la Clairière. Novatrice lors de sa conception, l’architecture vieillissante des pavillons ne permettent pas notamment de répondre aux normes sanitaires de manière optimale. Une analyse approfondie s’impose et il a été décidé de « repenser » le CUP et de réfléchir aux besoins de la population atteinte de problème de santé mentale en matière d’hospitalisation.

… »

Lire la suite de la réponse.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.