Le CRILUX est le Centre Régional d’intégration de la Province de Luxembourg. En partenariat avec le réseau associatif et public, il oriente et outille les personnes étrangères et d’origine étrangère, pour qu’elles puissent, elles aussi, être actrices de leurs choix. « La structure est soutenue par la Province de Luxembourg, explique Stephan De Mul Député provincial. Parce qu’elle développe l’inclusion et la cohésion sociale et qu’elle défend la participation et l’accès aux droits fondamentaux pour tous. L’accès à la santé, et par extension à la vaccination, est un sujet très important qui me tient particulièrement à cœur. Le CRILUX est d’ailleurs occupé à sensibiliser les publics étrangers en précarité à la vaccination. Un sujet que je souhaite mettre en avant aujourd’hui. »

Nicolas Contor, directeur du CRILUX, déclare d’emblée que l’impact social de la crise est terrible et qu’il touche les trajectoires d’inclusion d’une partie des personnes étrangères. Notamment les personnes qui ne peuvent pas avoir facilement accès aux dispositifs mis en place pour accéder aux différents centres de vaccination. Il s’agit des sans-abri, sans-papiers, des personnes en situation d’exclusion, de désaffiliation ou encore des personnes présentant des problématiques de santé mentale, d’assuétudes, des travailleurs et travailleuses du sexe, des personnes en migration de transit, etc. « Ce groupe cible n’est pas constitué exclusivement de personnes étrangères et d’origine étrangère, bien sûr, précise Nicolas Contor. Toutefois, ces dernières sont aussi concernées. Ne pas avoir facilement accès au dispositif de vaccination, cela signifie, par exemple : ne pas avoir accès aux moyens de communication, ne pas avoir de domicile fixe ou de numéro national, ne pas comprendre les messages de sensibilisation du fait d’une maitrise partielle de la langue française, ne pas avoir de titre de séjour, ne pas être en capacité d’accomplir seul les démarches menant à la vaccination, etc. »

Des réalités de vies spécifiques

Stephan De Mul ajoute que l’adhésion des publics dont il est question ici est très particulière en regard de leur parcours de vie. Par exemple, la notion de danger du virus est relative en comparaison aux difficultés des trajectoires migratoires. Certaines personnes craignent de laisser des traces via l’enregistrement de l’administration du vaccin ou ne souhaite tout simplement pas être mise en visibilité.

« Ce que le CRILUX met en place est hautement important, poursuit le Député, d’un point de vue humain et sociétal. Je me réjouis sincèrement de son implication dans l’effort collectif visant à faire reculer la pandémie. Un travail réalisé au sein de la coordination provinciale portée par le Gouverneur de la Province de Luxembourg, la Fédération des Maisons médicales, l’abri de nuit d’Arlon et l’Espace P. »

Donner le choix et ne pas forcer

Concrètement, la sensibilisation à la vaccination doit permettre à chacun de pouvoir poser son choix en connaissance de cause. Pour une partie des personnes étrangères et d’origine étrangère en précarité, cette sensibilisation s’effectue au moyen de ressources adéquates et avec un support en interprétariat. « Pour mener à bien cette sensibilisation, ajoute Nicolas Contor, nous travaillons étroitement avec une série de partenaires. Les six collectifs citoyens actifs aux côtés des migrants en province de Luxembourg, la Croix Rouge, le Setis wallon (organisme d’interprétariat en milieu social) ainsi que les relais associatifs et publics comme les communes et CPAS. »

Concernant l’accompagnement vers la vaccination, cela se met en place avec l’appui de la Fédération des Maisons médicales. Un accompagnement qui va soit faciliter l’accès vers les centres de vaccination, soit permettre la vaccination par des équipes mobiles.

Le mot de la fin de Nicolas Contor

« Comme beaucoup d’autres acteurs associatifs, le CRILUX a été contraint, ces derniers mois, de réduire le volume de ses activités, notamment pour tous les événements avec du public (formations, sensibilisations, actions de terrain). Heureusement, notre service social est resté accessible et a fonctionné presque normalement. Nous espérons ainsi pouvoir relancer pleinement nos actions après l’été, et nous invitons tous les opérateurs associatifs et publics intéressés à développer des actions en lien avec les personnes étrangères et d’origine étrangère à venir à notre contact. »

Contact :

Centre Régional d’intégration de la Province de Luxembourg

061 21 22 07

info@​crilux.be

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.